Nathalie Doswald

Qualifications

A part un PhD en ecology/changement climatique….

Formations de Yoga

  • 200 heures Yoga Alliance certified teacher training at Camyoga, Cambridge, UK.

  • Teaching Restorative yoga with Beverly Nolan, at Camyoga, UK

  • Yoga pour séniors, Yoga7, Genève, Suisse

  • 300h Trauma Centre Trauma-Sensitive Yoga with the Trauma Centre, Massachussettes, USA

Autres Formations

  • 150h Anatomie et Physiologie, Lausanne, Suisse

  • Reiki 1 & 2

  • Pair praticien en santé mentale, Lausanne, Suisse

"Même sans ailes nous pouvons voler quand nous nous libérons des croyances qui nous enchaînent."

Qualifications

Ma découverte de moi à travers le yoga.

 

Les bienfaits du yoga: une meilleure posture, la force, la souplesse et la tranquillité d'esprit.

J'ai découvert le yoga en 1998, en particulier le yoga Iyengar. À l'époque, j’étais accro à l’exercice cardio et le yoga me semblait un peu comme ne rien faire. Cependant, j'ai vraiment apprécié les cours de yoga. Bien qu'il m’ait été difficile de lâcher prise  de mes pensées, les cours de yoga m'ont donné un moment de relaxation loin de mon hyperactivité et, à l'époque, de mes pensées plutôt autodestructrices. J'ai souffert de dépression et d'anorexie (parfois sévère) pendant 20 ans et le yoga est une des choses qui m'aidaient à me sentir mieux. J'ai donc régulièrement continué à aller à des cours de yoga, ainsi qu'à faire un peu de pratique à la maison. J’ai essayé différents styles de yoga (par exemple vinyasa, Ashtanga, yin, Bikram). J’ai apprécié  l'effet calmant sur l'esprit et les avantages physiques tels qu'une bonne posture ainsi que  la force et la souplesse. Cependant, ce n'est pas avant 2012 - 2013 que j'ai vraiment compris le yoga.

Le yoga comme pratique de développement personnel

Yoga est un mot sanskrit qui signifie union. Cela signifie unir le corps-esprit à qui nous sommes vraiment au fond et apprendre à travailler avec nous-mêmes plutôt que contre nous-mêmes. Pour moi cela signifiait commençer à aimer mon corps et à le respecter. Cela signifiait entrer en contact - me reconnecter - avec mes sentiments et mes émotions et découvrir ce que je voulais et ce dont j'avais besoin: au fond de savoir qui j'étais. Pour moi, personnellement, la spiritualité est venue avec tout cela aussi; dans le sens de me respecter comme partie de l'univers plutôt que de me sentir séparée et indigne.
Il s'agit toujours d'un travail en cours - les êtres humains sont compliqués - mais en me trouvant, j'ai commencé à guérir et, comme effet secondaire, j'ai décidé de changer ma vie entière, en suivant mon cœur plutôt que de suivre les attentes des autres. J'ai laissé un travail que j'ai trouvé trop stressant même si c'était pour une bonne cause (aider les gouvernements à prendre de meilleures décisions concernant l'environnement), afin d'être un professeur de yoga.

Aider les autres à se reconnecter avec eux-mêmes

J'espère que grâce à mon enseignement, je peux aider les autres à se reconnecter afin qu'ils puissent vivre pleinement la vie; J'espère aider les gens à améliorer leur santé physique, mentale et émotionnelle pour trouver un bien-être holistique.

J'ai appris que si nous ne nous écoutons pas, nos sentiments et nos intuitions, mais plutôt que nous nous éteignons peut-être en suivant les autres ou en étant gouvernés par la peur et les croyances négatives, nous ne vivons pas vraiment. Nous survivons. Nous pouvons nous honorer pour avoir survécu (les traumatismes et les blessures non résolus sont souvent la cause de la déconnection avec nous-mêmes), mais peut-être à un moment donné, nous voudrons vraiment vivre. Pour devenir pleinement incarné. J'aimerais vous soutenir dans cette démarche.

Tout ce que j'espère en essence, c'est que tous puissent comprendre qu'être soi-même est le but de tout ça.

Nathalie Doswald

Reconnect to yourself

                                   

 

                                                                                                                                                                                         

                                                                                                                                                                                    © 2017 by Nathalie Doswald